Mairie de Pexiora Site officiel de la commune

Radars Pédagogiques

2018

 ,

radar

Dans le cadre de sa politique globale de sécurité routière à l'échelle de la commune, l'implantation de radars pédagogiques a été décidée par la municipalité.

Le radar pédagogique est un équipement implanté en bordure de chaussée pour indiquer à l'usager :

  • la vitesse à laquelle il circule aux abords du dispositif,
  • et/ou un message d'alerte si sa vitesse est supérieure à celle qui est autorisée.

Cette indication se fait de façon instantanée, individualisée et dynamique.

Le radar pédagogique, en milieu urbain, n'a pas de vocation de sanction de l'usager qui ne respecterait pas la règle.

Description technique

Un radar pédagogique est composé de plusieurs éléments :

  • un support de fixation (rigide ou fragilisé) ;
  • un caisson comprenant un écran pour l’affichage ;
  • un capteur permettant de détecter les véhicules en circulation. Dans la majorité des cas, ce capteur est incorporé au caisson et permet, selon les modèles et les paramétrages, de détecter des véhicules jusqu’à une centaine de mètres ;
  • un panneau solaire si le choix d’une alimentation solaire a été retenu.

Il convient de distinguer la fonction de détection du véhicule de la fonction d’affichage.

Une fois qu’un véhicule est détecté, un traitement de l’information est effectué.

Ainsi l’affichage de la vitesse ou du message peut arriver plusieurs dixièmes de secondes après la détection.

Objectifs du dispositif

Les objectifs du radar pédagogique en milieu urbain sont multiples. Le dispositif est utilisé pour :

  • établir le lien entre la réglementation et le comportement individuel. Le dispositif permet de rappeler la règle de circulation et participe à son explicitation. L’usager peut ainsi faire l’association entre le risque local (par exemple : présence d’une école) et le fait qu’il dépasse la vitesse autorisée par la réglementation ;
  • faire respecter les limitations de vitesse sur des zones à enjeux de sécurité routière, par une alerte à propos de la vitesse pratiquée. Dans ce cadre, une relation d’échange s’instaure entre l’usager et le dispositif. Le dispositif délivre un message à l’usager qui peut réagir en réduisant sa vitesse ;
  • aider à combattre la baisse de vigilance au volant grâce à une stimulation visuelle.

Effets attendus du dispositif

La vitesse

En France, les données recensées montrent que les radars pédagogiques en milieu urbain entraînent une baisse des vitesses, qui en fonction des études et des sites évalués, peut osciller entre 2 km/h et 6 km/h, ce qui n’est pas négligeable compte tenu de la limitation de vitesse en vigueur de 50 km/h sur les sites évalués (baisse de vitesse de 4% à 12%). Les baisses de vitesse observées sont d’ailleurs plus importantes lorsque les vitesses constatées initialement sont élevées.

Par ailleurs, les radars pédagogiques peuvent avoir un effet important sur la part des usagers en infraction.

Selon les sites, la part des infractionnistes est réduite de 4 % à 30 % :

  • les baisses de vitesse ne sont effectives que durant la présence du dispositif ;
  • dès la dépose, les vitesses ont tendance à revenir rapidement à leur niveau initial ;
  • cette reprise de vitesse est également valable sur le plan spatial, à savoir que les usagers ralentissent effectivement au droit du dispositif, mais reprennent de la vitesse ensuite ;

Acceptation du dispositif par les usagers et riverains

Selon des études menées aux États-Unis, les radars pédagogiques sont perçus de façon positive par les usagers.

Une grande majorité d’entre eux pensent que les radars pédagogiques ne sont pas distrayants ou difficiles à lire. Ils sont 95 % à déclarer qu’ils baisseraient leur vitesse s’ils rencontraient un radar pédagogique indiquant qu’ils sont au-dessus de la limite autorisée.

En France, l’étude du Centre d’Études Techniques de l’Équipement Normandie Centre a également révélé que les retours des riverains sur l’utilisation des radars pédagogiques étaient positifs, ces derniers estimant qu’ils permettaient de faire baisser les vitesses.

De plus, au regard de la confusion fréquente entre enjeu ressenti et avéré, ce dispositif permet aux riverains de prendre conscience des vitesses réellement pratiquées par les automobilistes.